20, rue de la Michodière, 75002 Paris
01 43 18 19 40 Choix 1
support@infoclip.fr

Les bonnes pratiques : Identifier un pourriel et s’en protéger

Division Systèmes et Réseaux

Les bonnes pratiques : Identifier un pourriel et s’en protéger


Le pourriel, ou bien courrier indésirable (spam, en anglais) désigne la réception de courrier électronique non sollicité et non désiré par le destinataire du message. Il s’agit bien souvent de prospection commerciale mais il peut se montrer plus dangereux, lorsqu’il prend la forme d’objectifs malveillants comme la récupération de données confidentielles (récupération de codes d’accès) ou bien une visée rançongiciel (logiciel qui crypte les données, bloquant l’appareil ou l’ensemble d’un service contre une rançon).

Généralement, le pourriel cible la messagerie électronique mais on observe une recrudescence de tentatives via les réseaux sociaux ou bien la messagerie instantanée.

Les signes d’alerte

  • Réception d’un message non sollicité émanant d’un organisme inconnu.
  • Réception d’un message provenant d’un expéditeur inhabituel.
  • Réception d’un message dont l’adresse d’envoi est suspecte.
  • Réception d’un message dont l’objet est trop pressantalarmiste ou « trop beau pour être vrai ».
  • Réception d’un message ayant une apparence douteuse (visuels douteux).
  • Réception d’un message comportant une demande inhabituelle ou bien inappropriée.
  • Réception d’un message réclamant des informations confidentielles.

Les mesures préventives

  • Faire preuve de discernement lorsqu’il s’agit de communiquer une adresse de messagerie à des tiers.
  • Disposer de plusieurs adresses de messagerie ; des officielles pour les organismes et les relations légitimes et des « jetables » pour les enregistrements en ligne, formulaires d’inscription en ligne, etc..
  • Ne pas répondre aux messages suspects ou dont l’expéditeur est inconnu.
    • Ne pas cliquer sur les liens internet ou bien les fichiers joints que contiennent ces messages.
  • Utiliser les fonctions de filtre de courrier dont dispose la grande majorité des logiciels de messagerie.
  • Se désabonner des sites internet, services, applications non utilisés (un lien de désabonnement est obligatoire) ; cela réduit la propagation des coordonnées auprès de tiers.

Les mesures curatives

  • Si les filtres antispam du logiciel de messagerie laisse passer des indésirables, utiliser la fonction pour désigner manuellement le message comme étant un courrier indésirable (l’inverse étant également possible).
  • Le cas échéant, signaler le pourriel auprès d’un organisme de lutte contre le spam, comme par exemple : signal-spam
  • Si malgré la demande de désabonnement le pourriel persiste, il est possible de déposer plainte auprès de la CNIL.

Les adresses utiles

  • PHAROS : portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet.
  • www.cybermalveillance.gouv.fr : plate-forme d’assistance et prévention en sécurité numérique.
  • 33700 : la plateforme de lutte contre les spams vocaux et SMS .
  • Signal Conso : plate-forme de signalement pour les problèmes de consommation courante.